Guerre en Ukraine. Zhanna Agalakova : « J’aimerais tant que les Russes puissent m’entendre »

Zhanna Agalakova a été la correspondante en France de la première chaîne publique russe, pendant des années. Après plus de 20 ans de loyaux services au Kremlin, la journaliste a démissionné. En livrant son témoignage, ce mardi, dans les locaux de Reporters sans frontières, elle prend tous les risques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi