Présidentielle 2022. « C’est irréaliste » : le casse-tête du RSA conditionné à l’exercice d’une activité

Après Valérie Pécresse, le président-candidat Macron entend lier le versement du RSA à une activité hebdomadaire. Le camp de gauche et les associations d’insertion dénoncent la philosophie d’une telle réforme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi