Entreprise . Comment réussir l’intégration du freelance au sein de l’entreprise ?

La réussite de la mission d’un consultant indépendant dépend en grande partie de son intégration effective au sein de la structure qui l’accueille. L’onboarding est de ce fait une étape importante, car ceci lui permet de prendre réellement connaissance de l’étendue et des objectifs de sa mission et de recevoir des consignes claires pour y arriver.

En principe, la plupart des entreprises appliquent un processus dynamique et interactif : cadrage de la mission et définition des enjeux de celle-ci pour l’entreprise, présentation de l’organigramme, intégration sociale, etc.

Mais l’intégration ne s’arrête pas là. Tous les managers s’accordent à dire que le suivi du bon déroulement de la mission et l’intégration de l’indépendant dans la stratégie globale de l’entreprise, sans oublier l’offboarding, sont tout aussi importants pour réussir l’intégration du freelance.

Le processus d’intégration du freelance1. L’onboarding

Après la signature du contrat de prestation, il importe de bien cadrer la mission du freelance afin de s’assurer que toutes les parties prenantes (le manager, le freelance et l’équipe avec laquelle il va collaborer) comprennent parfaitement le rôle du consultant.

Une fois que ce dernier saisit les enjeux de sa mission pour l’entreprise cliente, le manager doit lui présenter l’organigramme et l’aider à identifier ses interlocuteurs potentiels au cours de son intervention.

Ce sera également l’occasion de lui faire découvrir la culture et les valeurs de l’entreprise et de lui communiquer toutes les informations nécessaires à l’exécution de son travail.

L’intégration sociale est aussi essentielle pour instaurer un climat de confiance entre le consultant et l’entreprise.

Il doit ainsi être présenté à tous les membres de l’équipe avec laquelle il va travailler au cours de sa mission.

Par ailleurs, il faut qu’il accède aux outils numériques de l’entreprise (outil de communication collaborative interne, plateformes de partage, intranet…) et soit au courant des messages importants.

2. Suivi du déroulement de la mission et intégration du consultant à la stratégie globale de l’entreprise

Le suivi du déroulement de la mission est indispensable pour assurer que celle-ci se fasse dans les meilleures conditions.

Ainsi, une bonne communication entre les deux parties s’impose. Il faut en effet effectuer régulièrement un bilan sur l’avancée de la mission : évaluation des prestations réalisées, en cours et celles encore prévues.

Ceci permet de comparer les résultats atteints aux objectifs et d’éviter les pertes de temps et d’argent occasionnées par une incompréhension mutuelle.

Outre cela, le consultant doit être intégré au sein de la stratégie globale de l’entreprise, notamment s’il travaille sur un projet à long terme. Il peut à cet effet participer aux réunions d’équipe et soumettre une réflexion en lien avec sa mission.

3. L’offboarding

L’offboarding est la dernière étape du processus d’intégration du freelance. L’entreprise doit organiser la fin de la mission, laquelle doit être marquée non seulement par le paiement de la facture, mais aussi, et surtout, par la reconnaissance du travail du consultant.

Ceci est nécessaire pour instaurer un rapport de confiance entre les deux parties et faciliter les collaborations futures.

En même temps, il est conseillé de recueillir le retour d’expérience du freelance. Ceci permet d’avoir une vision claire et objective sur l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise.

Le consultant pourra alors donner librement son avis et son point de vue et, s’il le souhaite, proposer des pistes d’amélioration.

Recourir à des plateformes spécialisées ou à une entreprise de portage

Le recours à des plateformes freelances permet avant tout d’accéder à un grand nombre de profils de consultants indépendants.

Néanmoins, afin de gagner du temps dans le recrutement et faciliter l’intégration du freelance, il est préférable de passer par une plateforme spécialisée.

Certaines plateformes proposent une présélection des profils correspondant aux besoins réels de l’entreprise. C’est le cas notamment des plateformes spécialisées dans le freelancing informatique.

Les sociétés de portage salarial comme ABC Portage se révèlent également être une alternative intéressante. En effet, ces entreprises regroupent souvent de nombreux consultants freelances experts dans des domaines variés, dont des professionnels informatiques, des innovations, de la finance, du marketing et de la communication, etc.

Aucune démarche n’est à effectuer pour l’entreprise cliente, car la gestion administrative et comptable du consultant porté est à la charge de l’entreprise de portage : rédaction du contrat de prestation, établissement de la facture, etc.

À cet effet, faire appel à un freelance en portage salarial permet de bénéficier des compétences spécifiques et de l’expérience d’un professionnel qui se focalise uniquement sur sa mission.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi