plus de pass sanitaire et de masques dans les stades et les salles de sport

La suspension du pass vaccinal et sanitaire, qui n’est plus nécessaire pour entrer dans un lieu public, permet aux Français de tomber le masque dans les stades et les salles de sport à partir de ce 14 mars.

Neuf mois après la mise en place du pass sanitaire, ce lundi 14 mars marque la levée de la plupart des restrictions liées au Covid-19 en France. Le monde du sport, professionnel comme amateur, s’en trouve directement impacté et peut faire tomber les masques: désormais, le fonctionnement des salles de sport et des stades est à peu près revenu à la normale.

Des mesures favorables à Djokovic

Jusqu’ici indispensable pour accéder à un lieu public (bar, restaurant, cinéma, discothèque…), le pass vaccinal est désormais suspendu jusqu’à nouvel ordre. Il reste uniquement obligatoire pour accéder aux hôpitaux, aux maisons de retraite et aux établissements pour personnes handicapées. Plus besoin de scanner son QR code donc pour accéder à la salle de sport, à la piscine ou aux tribunes des stades, donc.

La fin du pass vaccinal s’applique également aux personnes travaillant dans les établissements sportifs, y compris les sportifs eux-mêmes. Si les règles en restent là, des athlètes non vaccinés seront donc autorisés à prendre part à des compétitions, ce qui pourrait notamment permettre à Novak Djokovic de participer à la prochaine édition de Roland-Garros, du 16 mai au 5 juin.

Masque recommandé pour les symptomatiques

En parallèle, l’obligation du port du masque a également été levée partout, sauf dans les lieux de transport public et dans les établissements de santé. Là encore, plus besoin donc de le porter au stade et dans les salles de sport, même si ce n’était déjà plus obligatoire une fois le pass vaccinal contrôlé. Il reste toutefois recommandé pour les personnes positives et les cas contacts, ainsi que les personnes symptomatiques.

Enfin, la pratique du sport à l’école revient à son état normal. Les élèves peuvent à nouveau pratiquer des activités physiques et sportives à l’intérieur, y compris des sports de contact. Exit également la « limitation du brassage entre groupes ».

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi