Été culturel 2021 : solidarité, jeunesse, territoires

« Un moment inédit de retrouvailles et de partage entre les artistes et le public dans tous les territoires », c’est, selon la ministre de la Culture, toute l’ambition de la deuxième édition de l’ « Eté culturel », une opération créée en 2020 pour soutenir le monde de la culture durement touché par la crise sanitaire.

 

Cette initiative, que la ministre a lancée officiellement le 2 juillet à l’occasion d’un déplacement à Marseille, a rencontré l’an dernier un important succès public : plus de 8 000 manifestations ont été organisées, mobilisant 10 000 artistes et professionnels de la culture. Plus d’un million de personnes ont ainsi pu profiter de rencontres, spectacles, visites, ateliers de lecture, d’écriture, de création, etc., partout en France.

Un été culturel placé sous le signe de la solidarité

Un réel succès, donc, tant du côté des Français que de celui des acteurs culturels, qui a conduit le ministère de la Culture à déployer, pour cette deuxième édition, 20 millions d’euros. Avec, cette année, une édition spécialement placée sous un signe fort : celui de la solidarité.

Solidarité, d’abord, avec tous ceux qui sont le plus éloignés de la culture : les jeunes, les personnes âgées en EHPAD, les Français résidant dans les quartiers politiques de la ville ou dans les zones rurales, entre autres.

Dans cette optique, l’opération s’articulera avec les plans de l’Éducation nationale « Vacances apprenantes » et de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires, « Quartier d’été », afin de faire profiter l’opération au plus grand nombre de nos concitoyens.

Solidarité, ensuite, avec les jeunes artistes et les artistes émergents, qui contribuent à la vitalité et au renouvellement culturels de notre pays. Le soutien apporté aux artistes, durement touchés par la crise sanitaire, à travers notamment « Mondes nouveaux », un appel à manifestation destiné aux artistes et créateurs de toutes les disciplines,est une priorité forte du ministère de la Culture.

A noter : le ministère souhaite porter cette année une attention toute particulière aux jeunes artistes récemment sortis des écoles supérieures des arts et de la culture.

Solidarité, enfin, à travers les actions menées autour de l’attractivité des territoires et du développement du tourisme local. Dans ce cadre, un partenariat a été noué avec l’Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air (UNAT), destiné notamment à susciter et soutenir des projets culturels spécifiques pour les vacanciers des établissements de tourisme solidaire.

 

Plus de 3 000 projets dans les territoires

Au total, ce sont des centaines d’établissements et d’associations qui se mobilisent ainsi pour proposer des actions culturelles et artistiques aux Français durant l’« été culturel ».

55 opérateurs et associations d’envergure nationale ont ainsi conçu, au sein de structures culturelles et hors-les-murs, des actions variées (ateliers, visites, résidences d’artistes, etc.), et ce dans tous les domaines (théâtre, dessin, patrimoine, arts de la rue, design, arts plastiques, littérature, etc.). Ces initiatives sont ouvertes à tous, et notamment aux jeunes avec leurs familles.

Dans les territoires, plus de 3 000 projets sont d’ores et déjà programmés et soutenus par les directions régionales des affaires culturelles avec plus de 10 000 artistes et collectifs impliqués.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi