Florent Leroux Directeur général de Ravensburger, dont le siège social est à Pfastatt

Ravenburger est dans la dernière ligne droite avant Noël. La société de jouets, spécialisée dans les jeux et puzzles, réalise un tiers de son chiffre d’affaire sur le mois de décembre. « Et les perspectives de croissance sont bonnes  » selon Florent Leroux, le directeur général de la marque. « La tendance était déjà là depuis quelques années mais elle s’est accentuée avec la crise du covid : les familles se sont repliées sur nos produits c’est certain, comme une alternative aux écrans et pour pouvoir passer du temps de qualité ensemble ».

Ravensburger, comme d’autres, souffre néanmoins de la pénurie de matières premières et de retards de livraisons liés à la logistique. Rien qui n’empêchera d’avoir des jouets sous le sapin. « Il y a en a déjà beaucoup dans les rayons et grâce aux efforts de tout le monde, chacun pourra avoir son jouet ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi