Chelsea déroule face à la Juve et se qualifie pour les 1/8e, Barcelone accroché pour la première de Xavi

Chelsea, United et la Juve sont qualifiés, Barcelone dans le doute.

En attendant l’énorme affiche City-PSG de ce mercredi, plusieurs équipes ont joué leur avenir européen ce mardi.

Groupe EDynamo Kiev 1-2 Bayern Munich

Avec encore un but spectaculaire de Robert Lewandowski, le Bayern s’est définitivement assuré mardi la première place du groupe E de Ligue des champions en s’imposant 2-1 sous la neige à Kiev.

Le Polonais, auteur d’un retourné acrobatique victorieux (1-0, 14e), conforte sa place de meilleur buteur de la compétition avec neuf buts en cinq rencontres. Kingsley Coman a doublé la mise (2-0, 42e).

En deuxième période, face à une défense bavaroise totalement expérimentale aux trois-quarts française (Davies, Pavard, Nianzou Kouassi, Sarr) Denys Garmash a marqué le premier but du Dynamo Kiev cette saison en Ligue des champions (2-1, 70e).

Robert Lewandowski, en course pour le Ballon d’Or qui sera décerné lundi, a marqué à chacun de ses neuf derniers matches de Ligue des champions.

Cette saison, il a déjà marqué 30 fois en 25 matches, toutes compétitions confondues avec le Bayern (25 buts/19 matches) et la sélection polonaise (5 buts/6 matches).

Barcelone 0-0 Benfica

Pour la première de Xavi comme entraîneur de l’équipe catalane en Ligue des champions, Barcelone a concédé le nul 0-0 devant Benfica lors de la 5e journée de la phase de poules, mardi dans un Camp Nou à moitié vide et sous une pluie incessante.Dans ce groupe E où le Bayern Munich est déjà assuré de la 1re place, la 2e place également qualificative pour les huitièmes se jouera lors de l’ultime journée entre le Barça (2e avec 7 points) et le Benfica Lisbonne (3e avec 5 pts).

Groupe FVillarreal 0-1 Manchester United

Manchester United s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi en battant Villarreal (2-0), lors du premier match depuis le limogeage d’Ole Gunnar Solksjaer.

Young Boys 3-3 AtalantaGroupe GSéville 2-0 Wolfsburg

Le Séville FC s’est imposé 2-0 face à Wolfsburg, mardi en Andalousie, et repasse troisième du groupe G aux dépens de son adversaire du jour, à deux points du leader Lille à l’issue de la 5e journée de Ligue des champions. Les Sévillans sont tout de même en meilleure posture qu’avant le match, et ils le doivent en grande partie à un excellent début de match. Ils ont pris d’entrée les commandes de la partie, en ouvrant le score grâce à une tête de Juan Jordan sur un superbe centre d’Ivan Rakitic (12e).

Les Loups de Wolfsburg n’ont pas tardé à réagir par Lukas Nmecha, dont la frappe à l’entrée de la surface a été détournée de façon un peu hasardeuse par Yassine Bounou sur la barre transversale (23e). Après l’ouverture du score, Séville a baissé d’intensité, ne se procurant que quelques occasions: Jordan a ainsi manqué de peu son contrôle après une superbe ouverture depuis son camp d’Acuna (35e), puis Papu Gomez a frappé trop mollement après s’être faufilé entre les défenseurs de Wolfsburg (60e), avant que Gonzalo Montiel ne s’y essaie à son tour (72e).

Les Allemands se sont eux montrés trop brouillons pour espérer égaliser et c’est finalement Rafa Mir qui est parvenu à doubler la mise pour Séville au bout du match (90e+7).

Les hommes de Julen Lopetegui obtiennent une victoire qui leur permet de rester dans la course à la qualification aux huitièmes de finale, avant de se déplacer à Salzbourg pour l’ultime journée, le 8 décembre.

Lille 1-0 Salzburg

Lille, et le dernier, Wolfsburg. Le champion de France a pris la tête avec 8 points en battant le Red Bull Salzbourg (1-0), grâce à son buteur canadien Jonathan David, pour passer devant son adversaire (7 pts).

Groupe HChelsea 4-0 Juventus

En battant la Juventus Turin (4-0), son principal rival, Chelsea a rejoint mardi les Italiens, déjà qualifiés avant le match, en huitièmes de finale de la Ligue des champions et pris une belle option sur la première place du groupe H.Les deux équipes comptent le même nombre de points (12), loin devant le Zenith Saint-Pétersbourg (4 pts) et Malmö (1 pts), mais en effaçant leur revers (1-0) du match aller, les Blues ont l’avantage à la différence de but particulière.

Malmö 1-1 Zenit

Dans l’autre match du groupe, le Malmö FF a marqué son premier but dans la compétition mais s’est laissé remonter par le Zenit (1-1), sur un penalty en toute fin de match de Yaroslav Rakitskyi, alors que Saint-Pétersbourg jouait à dix depuis cinq minutes et le deuxième carton jaune à Dimitri Chistiakov.Le Zenit jouera la Ligue Europa, Malmö, finaliste malheureux de la C1 en 1979 contre Nottingham Forest (1-0), est éliminé des coupes d’Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi