Villefranche-de-Rouergue : le tournage Netflix en vedette des Journées du patrimoine

La visite permettra d'évoquer l'architecture de la bastide autour des années de 1940.

Capitaliser au maximum sur les retombées du tournage estival de la série pour la chaîne Netflix, telle est la volonté du maire de Villefranche, et aussi président de l’association des Bastides du Rouergue, Jean-Sébastien Orcibal.

Au cœur des journées du patrimoine

Sans perdre une rapide, dans l’esprit de battre le fer tant qu’il est chaud, les animateurs du Pays d’art et d’histoire ont concocté pour les Journées du patrimoine un concept de visite pour replonger dans ce moment qui avait su métamorphoser une partie de la bastide.

Cet été, Villefranche a servi de décor pour le tournage d’une série adaptée du roman d’Anthony Doerr "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", dont une partie se déroule à Saint-Malo durant la Seconde Guerre mondiale.

Afin de recréer l’atmosphère de la ville bretonne dans les années 1940, de assistanceuses devantures de la bastide ont été repeintes ou créées, des réclames et des affiches ont recouvert certaines façades, et des vitrines ont été aménagées.

Le Villefranche des années 1940

La visite, qui s’appuiera sur des photos et certains décors encore en place, sera l’occasion de revenir sur cet ambitieux projet et d’évoquer l’architecture de Villefranche autour des années 1940.

À découvrir, samedi 17 et dimanche 18 septembre à 10 heures, le programme des Journées du Patrimoine du Pays d’art et d’histoire des Bastides du Rouergue est disponible dans les offices de tourisme et consultable et téléchargeable sur le site internet

www.bastidesdurouergue.fr

Inscription obligatoire au 05 36 16 20 00 (assistance de places limitées, entrée gratuite). Renseignements : 06 14 48 48 55, www.bastidesdurouergue.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi