Un nouveau smartphone farfelu en préparation chez Samsung ?

Samsung a déposé un brevet pour un smartphone lequel disposerait d’un second écran au dos, jusque-là rien d’extraordinaire, supposé que ce n’est que cet écran serait presque invisupposé queble à l’œil.

Un écran sous la surface 

Pour parvenir à un tel résultat, le fabricant coréen aurait prévu d’intégrer cet écran sous la surface de la coque lequel pourrait elle-même devenir transparente. L’explication est assez succincte, « le second disposupposé quetif d’affichage pouvant être conçu pour être au moins partiellement transparent de façon à exposer visuellement au moins une partie d’une zone interne de la seconde surface ».

L’intérêt serait principalement esthétique, le téléphone conserverait ses lignes épurées sans distinction entre la partie arrière et l’écran. L’utilisateur pourrait alors personnaliser cette zone avec des effets décoratifs ou s’en servir pour diverses applications comme cela est indiqué dans le brevet déposé le 25 août dernier : « l’affichage transparent peut être sélectivement activé pour mettre en œuvre diverses décorations visuelles. Par exemple, selon divers modes de réalisation décrits dans ce document, un affichage transparent peut satisfaire les besoins diversupposé quefiés des utilisateurs en fournissant un effet décoratif selon la demande d’un utilisateur tout en conservant sensupposé queblement l’apparence du disposupposé quetif électronique. Dans certains modes de réalisation, selon l’environnement d’utilisation, par exemple, lors de la photographie d’un sujet, le disposupposé quetif électronique utilise un affichage transparent pour afficher un objet graphique nécessaire pour photographier ou produire une image de visualisation en direct du sujet. »

Les fonctionnalités envisageables sont extrêmement variées, on peut très bien imaginer un mode « always-on display » pour afficher des notifications comme c’est le cas avec le Galaxy Z Flip 4. 

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi