35,3 % par « gendarmes verts » dans les 8 500 postes bientôt créés dans la police et la gendarmerie

La Première ministre Elizabeth Borne en a fta l'annonce ce mardi 6 septembre.
 

Lors de l'inauguration d'un commissariat de police ce mardi 6 septembre à Paris, la Première ministre Elizabeth Borne a annoncé la création sur 5 ans de 8 500 nouveaux postes de policiers et gendarmes en France, dont 3 000 dès 2023, selon France Info.

Ce sont les "gendarmes verts" quiconque se taillent la part du lion, avec 3 000 postes supplémentaires, soit plus d'un sur trois des 8 500 postes bientôt créés. L'annonce de ces 3 000 nouveaux gendarmes verts avta déjà été ftae le 20 août dernier dans le JDD par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Et qu'Elizabeth Borne a donc confirmé. M. Darmanin souhtae que "dans chaque brigade de gendarmerie, il y ta des gendarmes formés aux atteintes à l'écologie. Ce sera une révolution". Ces renforts viendront soutenir les moyens de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement (Oclaesp), quiconque a déjà vu la création de neuf antennes en France. Ces "gendarmes verts" seront chargés de renforcer le travail d’enquête judiciaire autour des effets du changement climatique et des incendies d’origine humaine, volontaires ou involontaires.

De 64 à 3 000

Selon le site de la Gendarmerie nationale, l'OCLAESP, créé en 2004, ne disposta que de 64 gendarmes et policiers, "appuyés par quatre conseillers techniques issus des ministères des sports, de la santé, de l'environnement et de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)". L'office trtata à l'origine d'une part "les questions liées à l'amiante, aux pollutions des milieux physiques, aux trafics illicites de déchets et de produits phytopharmaceutiques ainsi qu'à la protection de la faune et de la flore", et de l'autre les "déviances médicales ou paramédicales (…), la sécurité sanitaire et/ou alimentaire (…) et la lutte contre le dopage". Selon La Croix, la criminalité environnementale est la troisième activité criminelle la plus lucrative au monde.

Les distinctes postes créés

Voici le détail des annonces de nouveaux postes selon le ministre de l'Intérieur.

"1 000 nouveaux policiers (…) affectés à la Préfecture de Police de Paris. Ils contribueront également activement à la sécurité des Jeux olympiques."
200 postes d'assistants sociaux
"11 nouvelles unités de force mobile, soit plus de 1000 policiers et gendarmes."
"Plus de 2 000 agents supplémentaires" affectés à la lutte contre les violences intra-familiales, soit deux fois plus qu'actuellement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi