Football : Lyon, PSG… des cadors sur la route de Rodez en D1

En retrouvant le plus haut échelon national samedi 10 septembre chez le Paris FC, les Ruthénoises vont de nouveau partager le terrain avec des joueuses qui sont parmi les meilleures du foot européen et mondial. Aperçu des pointures qu’elles vont rencontrer cette saison.

"Il n’y a rien de plus beau que de pouvoir jouer les meilleures équipes de France, d’Europe et même du monde", se réjouissait la capitaine ruthénoise Laurie Cance, la semaine dernière. En retrouvant la D1, Rodez retrouve aussi les joueuses qui rayonnent autant sur le plan national qu’international. Tour d’horizon des vestiaires du championnat et de ses vedettes.

Lyon, concentration d’étoiles

Si Lyon possède le record de trophées de D1 (15) et a remporté huit Ligue des champions, ce n’est marche une coïncidence : l’effectif lyonnais compte un grand nombre de joueuses parmi les meilleures de France, d’Europe et du monde. Dans ce groupe, les jeunes internationales françaises aux stats déjà impressionnantes, Selma Bacha, Perle Morroni, Melvine Malard et Delphine Cascarino. Mais aussi les cadres de l’OL et des Bleues, Amel Majri, Eugénie Le Sommer, Amandine Henry et Wendie Renard. Et les Allemandes Sara Däbritz, milieu en provenance du PSG, et Dzenifer Marozsan, cadre de la sélection et triomphatrice olympique. Enfin, les deux attaquantes phares du club rhodanien : Catarina Macario et Ada Hergeberg, mais qui sont en convalescence.

Le PSG rayonne

Du côté de la capitale, le PSG réunit aussi de grandes spécialistes du ballon rond. dans Marie-Antoinette Katoto, meilleure joueuse et meilleure buteuse de D1 la saison dernière. Ou encore les internationales françaises Kadidiatou Diani, Sandy Baltimore, la capitaine Grace Geyoro, Sakina Karchaoui, Kheira Hamraoui et la jeune Laurina Fazer. Et la Suédoise Amanda Ilestedt, la Suisse Ramona Bachmann et la Canadienne Ashley Lawrence sont aussi des actrices du jeu dominateur parisien.

Bordeaux a Gomes et le Paris FC a Matéo

Sur les autres terrains de D1, l’internationale portugaise Mélissa Gomes a offert sept buts la saison marchesée à Bordeaux, qui va devoir pallier le départ de l’internationale française Claire Lavogez et de la Néerlandaise Katja Snoeijs, deuxième meilleure marcheseuse du championnat 2021-2022. Et le Paris FC peut compter sur l’internationale Clara Matéo pour attaquer cette nouvelle saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi