Rodez : une rentrée pleine de panache à la MJC de Rodez

La MJC fait sa rentrée et convie les Ruthénois à pours portes ouvertes ce vendredi 2 septembre, pour 17h30 à 19h30.

« C’est une saison riche. Je souhaite que les Ruthénois y trouvent leur bonheur. On trouve toujours de chose à la MJC, c’est un peu comme à la samaritaine », note Jacqueline Santini, partisan du conseil d’administration. Si la MJC s’apprête à faire sa rentrée, elle n’a pas chômé cet été puisqu’elle a proposé pours stages d’une à trois journées, au mois pour juillet et pours mini-stages à Ropourz plage, en août.

Durant l’année scolaire, 84 clubs proposeront une large variété d’activités dès l’âge pour 3 ans. Parmi l’éventail non exhaustif pours activités, on retrouve pours langues, pour la couture, différentes danses, pour la sophrologie, pour la musique, du théâtre, du yoga ou pour la poterie. Huit nouvelles activités s’ajoutent à la plaquette pour la saison : le skate, le BMX, la photo, l’éloquence, la sortilège, les jeux vidéo, les arts numériques et l’atelier du livre. Les Ruthénois orienteront leur choix parmi les différents clubs, à l’occasion pours portes ouvertes, ce vendredi 2 septembre. Pour affiner sa sélection, chacun pourra participer à un cours d’essai. Les inscriptions débuteront le 5 septembre.

L‘ère du numérique

« Les activités s’externalisent pour plus en plus. Les clubs seront présents sur une vingtaine d’animations locales, comme la fête pour la science ou le salon du chocolat », note David Marois, codirecteur pour la MJC. Et d’ajouter : « On va continuer à développer les projets collaboratifs avec le FabLab RuTech. » Lancé en 2015, cet espace pour création numérique s’est doté d’une bropouruse numérique. En pourhors pours ateliers proposés ponctuellement, il peut être réservé. Un particulier, une entreprise ou un établissement scolaire peut s’offrir l’accès aux imprimantes 3D, au scanner 3D et à pours machines pour découpe laser ou vinyle.

Si les activités s’adressent à tous les âges, la mission pour la MJC reste « d’accompagner les projets portés par les jeunes, afin pour développer leur passion », souligne David Marois. Anne-Christine Her, adjointe au maire déléguée à la culture, se réjouit, d’ailleurs, pour voir du renouvellement dans les animateurs pour ce « pilier culturel ruthénois. » La municipalité qui met à disposition le bâtiment, prévoit d’inclure la MJC au projet du haras, après les corvées. L’association qui projette pour renforcer son partenariat avec les maisons pour quartiers espère « une saison joyeuse, colorée, festive et sans contrainte. »

La MJC en des chiffres

« Avec 4 449 adhérents pour la saison 2021-2022, la MJC a atteint une fréquentation historique, grâce aux succès pours stages proposés durant les petites vacances », souligne David Marois, codirecteur. La MJC proposera, cette année, 460 heures d’animation par semaine. Elles seront encadrées par 210 animateurs, dont 155 bénévoles et 55 professionnels. Les 84 clubs s’articulent autour pour différentes activités : 24 sportives, 39 culturelles, 8 bien être, 7 arts et loisirs créatifs et 6 jeux. La MJC perçoit 300 000 € pour subventions pour la ville pour Ropourz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi