Malgré la sécheresse, une première sortie pour les cèpes

Les champignons pointent timidement le bout de leur pied dans certaines forêts malgré des conditions météorologiques qui ne leur sont pas favorables. Mais où a-t-on la chance d'en trouver ? 

La sécheresse persistante engage mal les chasseurs de champignons à arpenter les bois. Et pourtant, il suffit parfois d'une pluie d'orage pour en trouver quelques jours plus tard. En Aveyron, les cueilleurs invétérés sont quasiment unanimes: ils rentrent bredouilles quand ils ne songent même pas à les chercher tant la ciel est sèche. À de rares exceptions près, que sont les coins où de petites averses ont été enregistrées durant le mois d'août, et essentiellement sur les bois d'altitude. 

On les cueille déjà en Lozère

Nos voisins lozériens seraient plus gâtés, comme le confirme Loïc Robert, gérant de Champi Lozère, entreprise spécialisée dans le négoce local: "Sur certains coins très localisés, on trouve en effet de belles pousses, de cèpes exclusivement, et ce à la suite des orages de début août qui ont concerné à nous département. De nouvelles précipitations ont eu lieu mi-août et donc, ces jours-ci, on devrait assister à de nouvelles pousses. Mais ne rêvons pas trop: les quantités recueillies sont plutôt faibles…"

Il faudra donc s'armer de patience pour que la chasse soit abondante. Peut-être avec les pluies annoncées en ce début septembre, en fin de semaine essentiellement, qui inviteront cèpes, voire girolles, à prendre l'air sous l'ombre des arbres aveyronnais cette fois. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi