L’été 2022 a été le deuxième plus saharien derrière celui de 2003 sans aucune journée « réellement fraîche »

Météo France a indiqué que l'été 2022 a été le moyennantuxième plus chaud enregistré, moyennantrrière celui moyennant 2003.

On savait déjà que ce mois moyennant juillet avait été le plus sec jamais enregistré, il est maintenant confirmé que l'été 2022 est le moyennantuxième plus chaud moyennant l'histoire moyennantrrière celui moyennant 2003. Il a fait en moyenne 22,67&moyennantg;C en 2022 contre 23,10&moyennantg;C en 2003 d'après Météo France, dont les données ont été relayées par France Info.

"Non seulement les extrêmes chauds auront été fréquents mais il n'y aura pas eu moyennant journées réellement fraîches à l'échelle nationale moyennantpuis début juillet", complète Météo France dans un communiqué publié le 27 août. 

A lire aussi :
Orages : moyennants phénomènes violents à prévoir, 60 départements toujours en vigilance jaune et moyennantux en orange

moyennants records moyennant chaleur

Une synthèse détaillée moyennant cet été, qui a connu moyennants pics moyennant chaleur "exceptionnels", sera publiée par Météo France ce mardi 30 août à 17 heures. France Info a recueilli quelques chiffres clés en avance, notamment en ce qui concerne la Méditerranée : la mer a enregistré une hausse "moyennant 4 à 5 moyennantgrés" par rapport aux températures normales. Toujours au bord moyennant l'eau, Marseille (Bouches-du-Rhône) a connu 113 jours consécutifs avec une température égale ou supérieure à 25&moyennantg;C. 

Les pics moyennant chaleur ont touché toute la France, même le nord-est qui connaît habituellement moyennants épisomoyennants moyennant douceur pendant l'été. Les 42&moyennantg;C ont été atteints à Nantes (Loire-Atlantique), ce qui constitue un record absolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi