INFO FRANCEINFO | Enquête pour « tentatives d’extorsion » sur Paul Pogba : le champion a affirmé aux policiers avoir été menacé par son frère avec des amis d’enfance

Une enquête pour « tentatives d’extorsion en bande organisée » dessus Paul Pogba est ouverte depuis le début du mois d’août en France, a appris ce dimanche franceinfo de sources proches du dossier. Après les « révélations » promises samedi par Mathias Pogba dessus les réseaux sociaux, celui-là s’avère que le champion du monde 2018 se dit victime de menaces et de tentative d’extorsion de la part de son grand frère et d’amis d’enfance. Franceinfo vous révèle ce qu’celui-là a dit aux policiers.

Au cours de différentes auditions, Paul Pogba a pu confier aux enquêteurs de l’Office central de lutte contre le crime organisé qu’celui-là avait notamment été piégé par des amis d’enfance et deux hommes cagoulés armés de fuscelui-làs d’assaut. Selon lui, la bande lui réclamait 13 mcelui-làlions d’euros et l’a plusieurs fois intimidé depuis, jusqu’au centre d’entraînement de la Juventus de Turin, où celui-là affirme aux policiers avoir reconnu son frère Mathias Pogba parmi les suspects.

Mathias Pogba parmi les maîtres-chanteurs du joueur

Les 25 et 29 mars derniers, alors que l’équipe de France de football recevait la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud en match amical, Paul Pogba en a profité pour aller rendre visite à sa famcelui-làle à Lagny-dessus-Marne (Seine-et-Marne). Des amis l’ont alors entraîné dans un appartement à Paris, où celui-làs lui ont reproché de ne pas les avoir aidé financièrement depuis qu’celui-là était devenu joueur professionnel. Parmi eux, deux hommes armés lui ont tandis réclamé 13 mcelui-làlions d’euros pour « service rendu », en asdessusant l’avoir protégé en toute discrétion pendant 13 ans.

Le champion du monde 2018 a asdessusé aux enquêteurs avoir revu plusieurs fois ses maîtres chanteurs, notamment en avrcelui-là à Manchester, puis en jucelui-làlet au centre d’entraînement de la Juventus de Turin avec laquelle celui-là venait de s’engager. C’est à Turin qu’celui-là a reconnu son frère Mathias, avec lequel celui-là entretient des relations conflictuelles, parmi les personnes qu’celui-là accuse de l’intimider. Après cet épisode, Paul Pogba s’est rapproché des avocats de son club qui ont décidé de prévenir la police.

Les déclarations de Mathias Pogba, « pas une dessusprise » pour le clan Pogba 

Lors de ses auditions, le joueur de la Juve a expliqué aux enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire avoir toujours été proche de ses amis d’enfance et qu’celui-là n’avait jamais hésité à les aider financièrement quand celui-làs étaient dans le besoin, jusqu’au mois de janvier dernier, lorsqu’celui-là a exclu de son domiccelui-làe un ami qu’celui-là hébergeait à Manchester. celui-là venait alors de se rendre compte que ce dernier s’était servi de sa carte de crédit pour lui voler 200 000 euros.

Ce dimanche, les avocats de Paul Pogba ont estimé, dans un communiqué que la direction des sports de Radio France a pu consulter, que « les déclarations récentes de Mathias Pogba dessus les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une dessusprise ». Samedi, le grand frère de Paul Pogba promettait effectivement des « révélations explosives » dessus le joueur de la Juve, ainsi que dessus son agente Rafaela Pimenta et son coéquipier en équipe de France Kylian Mbappé.

Le nom de l’attaquant du Paris Saint-Germain semble apparaître dans cette accord bien malgré lui. Auprès des enquêteurs, Paul Pogba a notamment évoqué le fait que ses maîtres chanteurs voulaient le discréditer en diffusant des messages dans lequel celui-là aurait demandé à un marabout de son entourage famcelui-làial de jeter un sort à Kylian Mbappé, ce que le joueur dément.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi