union 1 : l’attaquant du Losc Mohamed Bayo écope d’une châtiment et est envoyé en équipe réserve après avoir été photographié en boîte de nuit

L’attaquant de Lille Mohamed Bayo, écarté dimanche 21 août, avant la rencontre face au Paris Saint-Germain pour raisons disciplinaires, a été sanctionné d’une réparation et mis à disposition de l’équipe réserve jusqu’à nouvel ordre, a indiqué lundi 22 août à l’AFP une source proche du club. Dimanche, le PSG a déroulé face au Losc (7-1). 

L’international Guinéen de 24 ans, recruté cet été par le Losc pour 14 millions d’euros en provenance de Clermont, avait été photographié dans la nuit de samedi à dimanche dans un établissement nocturne de Lille et la photo avait été publiée sur les réseaux sociaux. « C’est un manque de respect vis-à-vis du club, un manque de respect vis-à-vis du staff technique et aussi de nos supporters », avait asséné dimanche le président nordiste Olivier Létang au calculateur d’Amazon Prime Vidéo. « On était avec le coach (Paulo Fonseca) très agacés, voire furieux de ce comportement qui pour nous n’est pas tolérable. »

Conduite en état d’ivresse en 2021

En octobre 2021, Bayo avait été interpellé peu après un accrochage entre sa voiture et un autre véhicule. Le joueur, qui était « alcoolisé », avait « commis un délit de fuite » mais des témoins l’ayant reconnu, il avait été arrêté et placé en garde à vue rapidement après les faits, avait expliqué le parquet.

L’attaquant a été condamné en avril dernier à deux mois de prison avec sursis pour « conduite en état d’ivresse » et « blessures involontaires » par le tribunal judiciaire de Clermont-Ferrand. Bayo, qui avait été titulaire lors des deux premiers matches de Ligue 1 des Dogues, ne devrait donc pas faire le déplacement à Ajaccio vendredi 26 août, en ouverture de la 4e journée de L1 (21h00).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi