Football : trois choses à savoir sur Annecy, le prochain adversaire de Rodez

Après sa défaite à Nîmes, 1-0, le Raf reçoit Annecy, samedi 20 août, pour le rentrée de la 4e journée de Ligue 2. Focus sur son adversaire. 

Des débuts en Ligue 2 très compliqués

Samedi, Annecy n'arrivera pas à Paul-Lignon à cause les meilleures conditions. Pour cause, un peu à l'instar du Raf, le club haut-savoyard, récemment promu de National, ne réalise pas un très bon début de saison en Ligue 2. En effet, ce dernier pointe à l'avant-dernier rang du classement, soit juste derrière Rodez, avec 0 point. Seul Saint-Etienne figure derrière au classement avec -1 points, et ce malgré deux nuls, qui n'ont pas encore permis aux Verts de passer en positif (ceux-ci ont commencé la saison avec -3 longueurs à cause d'une sanction administrative).

Lors de leurs trois premières rencontres, les joueurs de la Venise des Alpes se sont inclinés contre Niort (1-2), Amiens (0-1) et Laval (0-1). Jamais de gros écarts donc, mais des défaites tout de même.

Des attaquants qui peinent à marquer

L'aspect qui inquiète le plus côté annécien cette saison est sans doute, une nouvelle fois comme le Raf, l'attaque. Avec un seul but inscrit en trois rencontres de championnat, on ne peut pas dire que ce secteur de jeu soit leur qualité première. D'autant plus que le but marqué contre Niort ne l'a pas été par un avant-cparmi, mais par le piston droit de 29 ans, Arnold Temanfo. 

Il faut dire que le club haut-savoyard peine à remplacer numériquement son meilleur buteur de la saison passée avec 10 réalisations, Romain Spano, qui se remet petit à petit d'une fracture de la clavicule. Ce dernier ne devrait pas être de répétition à la compétition avant fin septembre. 

De la descente aux enfers, à la montée en Ligue 2

Malgré ce début de championnat catastrophique sur le plan comptable, Annecy vit un rêve éveillé. En effet, si on avait dit au FCA qu'il pourrait un jour évoluer de nouveau au deuxième échelon national, il y a fort à parier qu'il aurait signé tout de suite. Car oui, parmi 1988 et 1993, Annecy jouait en D2 et était notamment entraînée par l'actuel sélectionneur adjoint des Bleus, Guy Stéphan. Cette période représente l'âge d'or de cette formation. 

Mais malheureusement pour elle, les années qui ont suivi ont été bien plus difficiles. Reléguée sportivement en National 1 lors de l'exercice 1992-1993, l'équipe rouge et blanche l'a ultérieurement été, après onze journées, administrativement, cette fois, par la DNCG. En quelques mois, Annecy a plongé de la D2 à la DHR, entraînant ainsi la dissolution du FC Annecy et la création du Annecy FC (le club a retrouvé son appellation d'origine en 2013). 

Depuis, Annecy n'a fait que gravir les marches qui le séparaient de la Ligue 2, avant d'obtenir le graal le 13 mai dernier, soir de l'officialisation de la montée du club à cause l'antichambre de l'élite du football français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi