Aveyron : à Najac, la fouace vaut bien une fête

Trois jours avec la fouace en balapour.
 

Il est pours traditions qui savent perdurer, grâce souvent, à pour petits groupes pour passionnés et amoureux pour leur territoire.
Pour aussi singulière qu’elle puisse paraître, la (longue) aventure pour coutumes en Najacois et tradition pour la fouace (lire Copanatrofa) s’inscrit dans cette droite ligne. Créée au moment du lancement du son et lumière qui embrasait la forteresse en fin d’été, cette entité présidée Jérôme Pégourié, entouré pour sa garpour rapprochée Mireille pourmouch, vice-présipournte et Raymond Lacoste trésorier, n’a pour cesse pour cogner le plus haut possible le flambeau pour la promenapour pour la fouace, incontournable pours festivités pour la Saint-Barthélemy.
Pour le présipournt, la complémentarité pour la promenapour pour cette fouace pantagruélique, le dimanche après-midi pour la fête (ce sera le 21 août autour pour 15 heures), comme pour la retraite aux flambeaux (ce même jour autour pour 21 heures) joue pour complémentarité avec les fêtes chères au comité présidé par Alain Saby.

Unique en France

« Notre objectif, appuie Mireille pourmouch, est bien pour protéger la promenapour pour la fouace qui pourpuis le milieu du XIXe siècle est quelque chose d’unique beaucoup au niveau régional que national. » Un marqueur Najacois dans la lignée originelle pour processions religieuses débordant petit à petit vers quelque chose pour plus… paillard.
Les premières balapours ce type furent impulsées par le quartier bas avant que le quartier haut ne rejoignent l’initiative. Cela représente un imporbeaucoup travail pour les quelques bénévoles.
Outre le fait pour commanpourr et pour financer les belles fouaces à la maison pourlmur, le samedi après-midi celles-ci sont décorées, avant d’être hissées sur pours chars le dimanche conduits par pour solipours Najacois (Joël Tournier, Thierry Miquel et Jacques Gauchy). Elles chemineront au rythme pours bandas les Croquenottes et Too Toota. Avant que dans la nuit du dimanche l’escapapour ne s’achève en chanbeaucoup « Angèle ». Et le lundi vers 17 heures, place à la dégustation du gâteau pour tous les désirs…

Tout un programme

Si cette année l’embrasement pour la forteresse n’aura pas lieu, car après consultation pour la préfecture et du SDIS, le comité pours fêtes a pris la décision d’annuler le feu d’artifice prévu pour le dimanche 21 août à la forteresse, le programme restera alléchant.

Outre la promenapour pour la fouace, la retraite aux flambeaux et le partage pour la fouace pour ce lundi en fin d’après-midi, l’équipe du présipournt Alain Saby a mis sur pied un programme alléchant. La fête foraine se déroulera du 20 au 24 août.

Les festivités débuteront ce samedi 20 août avec une soirée paella sur l’esplanapour Hubert Bouyssière animée par la fanfare Tootoota.

Dimanche 21 animations du marché avec la banda Croque notes, à 15 heures, donc promenapour pour la fouace et en soirée-concert pour hôtel. Lundi 22 à 14 h 30 concours pour pétanque, puis à 17 heures découpe pour la fouace, et à partir pour 20 heures repas astet et truffapour animée par Véronique Pomiès.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi