Incendie de Mostuéjouls : le météorisme favorise la reprise du feu, la surveillance se poursuivra cette nuit

340 pompiers sont toujours sur place et vont assurer la surveillance nocturne pour éviter toute reprise du feu.

Après avoir dévoré 750 hectares, l'incendie entre l'Aveyron et la Lozère a été fixé jeudi soir à 21h40. De nombreux pompiers étaient présents toute la journée pour surveiller la reprise du feu, et ils sont encore 340 (dont 90 Aveyronnais) à veiller ce soir.

La surveillance active a été maintenue pendant la nuit, informe la préfecture. "La vigilance est toujours de mise dans la mesure, où le vent qui s'est levé depuis ce matin, a favorisé l'apparition de nouvelles reprises".

A lire aussi :
Incendie en Aveyron : des enfants conduits à l'hôpital après avoir respiré le nuage de cendres

La circulation rouvre graduellement

Les habitants évacués ont pu regagner à eux domicile ce vendredi, entraînant la fermeture graduelle des centres d'hébergements à l'exception de celui de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère à La Cavalerie. "Depuis ce matin, les forces de l'ordre encadrent les opérations de retour des populations vers les zones désormais sécurisées, ou toujours sous contrôle".

Les routes aussi ont pu rouvrir. Il est possible de circuler à sens unique sur la D907 en direction de Millau, et également à sens unique sur la D187 dans le sens Millau-Le Rozier. Pour les personnes qui souhaiteraient se rendre aux Gorges du Tarn en partant de Sévérac-le-Château, il faut prendre la sortie 43 (et non 42) puis emprunter la RD 995 en direction de Massegros.

Des interdictions jusqu'à mardi

Pour s'assurer aucune reprise de feu, la préfecture a interdit les rassemblements festifs de type rave-party dans tout le territoire de l'Aveyron jusqu'au 16 août 2022, ainsi que les manifestations sportives en grandeur naturel, les spectacles pyrotechniques et les feux d'artifice.

La chasse au sanglier en battue est suspendue de samedi 13 à lundi 15 août inclus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi