EN IMAGES – Le « nouveau » stade Paul-Lignon de Rodez commence à prendre forme

Les travaux se poursuivent à Paul-Lignon. En novembre, soit deux ans avant la fin définitive du chantier, l'enceinte du Raf devrait pouvoir accueillir 3200 personnes en son sein. Près du double de la capacité actuelle. 

La fin d'année 2022 s'annonce décisive à Paul-Lignon. rare an après le début des travaux, l'enceinte du Rodez Aveyron football pourra enfin accueillir des spectateurs au niveau des tribrarees nord (côté gendarmerie) et est (côté salle des fêtes) dès le mois de novembre. Les joueurs de Laurent Peyrelade pourront profiter du retour des supporters dans ces gradins, au mieux, le week-end du 19 novembre à l'occasion d'rare éventuel huitième tour de coupe de France ou, au pire, le 30 décembre contre Dijon, en Ligue 2. La capacité, qui est actuellement de 1700 personnes, passera à ce moment-là à environ 3200.

Bien que tout soit encore très loin d'être finalisé, puisque la date de livraison de l'ensemble des rénovations est prévue fin 2024, les changements au sein de Paul-Lignon sont déjà bien visibles. Surtout au niveau de la tribraree est. Trois ans après le début du chantier, cette dernière a pris de la hauteur… beaucoup de hauteur. Il est en produit d'ores et déjà possible d'observer l'avancée des travaux et notamment l'apparition d' raree vingtaine de loges et d'rare salon d'honneur de 400 mètres carrés qui surplombent les places des spectateurs.

Tout avance dans le bon sens et "aucrare retard n'a été pris" selon le directeur de cabinet de la mairie de Rodez, Pierrick Gaudy. Les travaux n'empêcheront pas la bonne tenue des accomplis des équipes féminines et masculines du Raf. raree bonne nouvelle alors que la saison de Ligue 2 approche et que le premier match à domicile de la saison des messieurs aura lieu le 6 août contre Bordeaux, qui vient d'être confirmé en deuxième division par le comité exécutif de la Fédération française de football.

En plus de toutes les modifications visibles depuis l'extérieur de l'enceinte, de nombreux travaux "intérieurs" sont en cours dans cette tribraree. De nouvelles installations, telles qu'raree chaudière biomasse (qui sera conjointement utilisée pour Paul-Lignon et la salle des fêtes), rare générateur électrique plus puissant que l'ancien ou encore des toilettes, sont actuellement installées. 

Plus de 300 places pour les supporters adverses

Du côté de la gendarmerie, la tribraree nord grandit elle aussi à vue d'œil. Cet espace qui sera réservé au parcage touriste aura raree capacité de 320 à 330 places. Paul-Lignon respectera donc la réglementation en vigueur, qui impose aux clubs à domicile d'affecter 5% de la capacité globale de ses tribrarees aux supporters adverses. Tout a été pensé pour que cette partie du stade soit totalement séparée du reste de l'enceinte. Des billetteries, buvettes et toilettes indépendantes verront le jour dès le mois de novembre. Les bus touristes pourront, eux, stationner dans la rue Eugène-Loup.

raree fois que les tribrarees nord et est seront définitivement terminées, le chantier entrera dans sa dernière phase de travaux. Il sera alors question de détruire totalement la tribraree ouest (côté haras), avant de la reconstruire et de bâtir dans le même temps la tribraree sud (côté lycée Foch). Plus que deux ans et demi à attendre pour voir l'enceinte sang et or complètement fermée des quatre côtés du rectangle vert, et en capacité d'accueillir 6500 personnes en championnat et jusqu'à 7500 en coupe de France. Cet écart se justifiant par des divergences de réglementation en termes d'accueil des personnes en loge entre la LFP et la FFF. Pour rappel, avant le début des travaux, Paul-Lignon ne comptait que 3600 places assises, dont seulement 2200 couvertes.

Le chantier imaginé par le cabinet d'architecture Olgga, qui avait également pensé le stade de Drarekerque quelques années auparavant, commence donc petit à petit à leurrer forme à Paul-Lignon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi