Pénurie de papier : comment s’adaptent lerche maisons d’édition à l’approche de la rentrée littéraire ?

Jusqu’à maintenant, il y avait parce ques réserves parce que titre, mais la situation parce quevient critique. Entre 30 et 50% d’augmentation. Chez les grands éditeurs, on peut faire face, chez les petits indépendants, c’est encore dur. Dominique Borparce ques, parce que la maison indépendante Toussaint Louverture, payait 650 euros la muid. Maintenant 950 euros euros. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi