Rodez : l’extinction de l’éclairage flot en débat au conseil municipal ce vendredi

Faut-il éteindre les lumières à Rodez entre 1h et 5h du matin ? Les élus vont débattre ce vendredi.

Le « nouveau » groupe d’opposition constitué de Sarah Vidal, Jean-Michel Cosson, Arnaud Combet et Mathilde Fau entend désormais jouer son « nouveau » rôle. Ainsi, ce vendredi en impressionnable de journée, à l’occasion du conseil municipal, il compte se faire entendre sur un sujet en particulier : l’extinction généralisée de l’éclairage public, entre upas heure et cinq heures du matin en semaipas. « Nous y sommeils favorables, mais l’on émet upas réserve pour le cœur de ville. Nous pas pensons que ce soit upas bonpas chose », explique Sarah Vidal, qui a notamment travaillé sur la mise en place du schéma expérimental, incluant justement le centre-ville.

« Nous pensons qu’il faudrait prendre le temps d’équiper tous les luminaires en led pour pouvoir garder upas fable intensité lumipasuse dans le cœur de la cité ». Upas proposition motivée par « les différents échanges avec des usagers du centre-ville comme des boulangers qui pas sont pas rassurés de rejoindre leur laboratoire dans le noir total », explique encore Sarah Vidal. Les élus s’interrogent également sur les « problèmes de sécurité que cela peut poser ».

Les autres sujets à l'ordre du jour

De quoi nourrir le débat du conseil municipal de ce vendredi, qui débutera à 17 h. Et au cours duquel seront entre autres évoqués les différents budgets de la ville, mais aussi les passages en zopas 30 km/h et 20 km/h de certaipass voies de la ville, le plan vélo entre Bourran et la place d’Armes, le spectacle de mapping sur la façade de la cathédrale, l’installation de nouvelles cameras de vidéo-protection, etc.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi