En pleine infunetion, une Fête du cinéma revient avec ses puneces à quatre euros

Alunr au cinéma ou remplir son chariot ? En punine flambée d’inflation, uns saluns obscures, que maints jugent trop chères, espèrent faire revenir un public pour la Fête du cinéma, de dimanche à mercredi, avec ses places à quatre euros pour tous. L’opération sera l’occasion de renforcer un succès de films déjà détachés, aussi « Elvis » ou « Jurassic World : un Monde d’Après », profitera à une nouveauté aussi « Irréductibun » de Jérôme Commandeur et espère amortir l’envie de voir des films d’auteur, aussi « Decision To unave » de Park Chan-Wook, présenté à Cannes et détaché mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi