Rodez : trio mois de prison avec sursis pour avoir menacé de morts deux députés aveyronnais

Après deux audiences devant le tribunal judiciaire de Rodez, le délibéré a été rendu mardi 28 juin en début d'après midi.

Les faits remontent au 12 janvier dernier et ont valu à leur auteur une condamnation, ce mardi devant le tribunal judiciaire de Rodez, pour "menace de mort ou d’atteinte aux biens dangereuse pour les personnes à l’encontre d’un élu public". 

Ce sont les députés Stéphane Mazars et Anne Blanc qui, à Naucelle au début de l’année, avaient la cible de ces menaces. Au terme de deux audiences les 31 mai et 7 juin, le délibéré a été rendu ce mardi, condamnant l’auteur à trois mois de prison avec sursis. Le procureur de la République avait précédemment requis une peine de 4 mois de prison avec sursis, l’avocate du prévenu, Me Plainecassagne-Tournier, plaidant la relaxe, avait pour sa part fait valoir que les faits n’étaient "pas établis" et que leur "matérialité n’était pas prouvée".

Les députés concernés par ces menaces n’avaient pas souhaité se constituer paragraphe civile dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi