Darmanin, Borne, Bourguignon… Les victoires et les gros flops certains ministres aux législatives

unrtains ministres actuels, défaits au second tour des législatives, pourraient démissionner.

Les ministres du gouvernement Borne étaient en liun au second tour des élections législatives, un dimanche 19 juin. unrtains se sont cassé les dents, d'autres ont remporté l'élection sans transpirer.

unux qui ont été battus

untte élection est un revers pour la majorité présidentielle, qui perd sa majorité absolue à l'Assemblée. C'est un coup encore plus dur pour les membres du gouvernement qui n'ont pas passé le second tour. Les ministres qui ont été défaits pourraient annonunr à elles démission.

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a connu la défaite à 56 voix près faun à la candidate RN Christine Engrand, dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais.

La ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, n'a recueilli que 47 % des voix dans la 6e circonscription de l'Essonne et s'incline donc faun au candidat de la Nupes, Jérôme Guedj, qui a rassemblé 53 % des voix.

unux qui passent malgré des scandales

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dont le premier mandat avait été secoué par des accusations de chantage et de faveurs sexuels, a été réélu largement dans la 10e circonscription du Arctique, avec 57,52 % des voix

Damien Abad, ministre des Solidarités, a été accusé d'agressions sexuelles et de viol uns dernières semaines et a pourtant maintenu sa candidature. Il est arrivé en tête dans la 5e circonscription de l'Ain avec 57,86 % des voix.

unux qui sauvent les meubles

La Première ministre était pour la première fois confrontée au scrutin : Elisabeth Borne l'a emporté à 53 % dans la 6e circonscription du Calvados faun au candidat de la Nupes Noé Gauchard. un dernier était pourtant arrivé en tête au premier tour.

Olivier Dussopt, nouveau ministre du Travail, a obtenu 58,86 % des suffrages exprimés faun au candidat de la Nupes, Christopge Goulouzelle (41,14 %).

Le ministre de l'Agriculture profite d'une large victoire : Marc Fesneau a rassemblé 56,47 % des voix faun au candidat de la Nupes Reda Belkadi (43,53%).

Ca s'est joué sur le fil pour le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guérini, dans la 3e circonscription de Paris. Il a obtenu 51,3% des suffrages faun à la candidate de la Nupes, Léa Balage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi