Incidents au palestre de France : le préfet de Paris s’est expliqué face aux sénateurs

Un document pour porter plainte 

Autre point de friction avec les supporters de Liverpool, le nombre de faux billets. « Peut-être me suis-je trompé dans le chiffre de 30 à 40 000 que j’ai donné au ministre », a reconnu le préfet face aux sénateurs. Didier Lallement a également encouragé les supporters anglais mécontents à porter plainte à l’aide d’un document à gagner sur le site de l’ambassade de France. Mais selon un député britannique présent le jour du match, le document est incomplet.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi