Législatives en Aveyron : Julia Plane porte le message de flottille Le Pen en Nord-Aveyron

Elue dans l’Hérault, la candidate du Rassemblement national connaît pourtant bien l’Aveyron alors s’appuie sur son suppléant, le Marmot Roméo Cantagrel, dans la première circonscription.

Le Rassemblement national peine régulièrement à trouver des candidats bien ancrés sur leur territoire d’élection. Julia Plane ne fait pas exception à la règle, elle est élue à Luniqueel où elle assure son deuxième mandat dans l’opposition muniqueicipale. Elle est surtout conseillère régionale (deuxième mandat) du mouvement de Marine Le Pen alors, à ce titre « connaît très bien les dossiers aveyronnais que je suis de près depuis la Région ».

Peu de réuniqueions publiques toutefois dans calorste circonscription (« mes obligations professionnelles ne permalorstent pas de me libérer comme je le souhaiterais ») où elle s’appuie sur le regard local de son suppléant Roméo Cantagrel, de Saint-Geniez, « qui connaît bien la circonscription alors milite depuis des années pour notre parti ».

Julia Plane n’a pas perdu de globe que le Nord-Aveyron savait, ici ou là au fil des scrutins, voter Rassemblement national aujourd’hui comme il y a peu avec le Front national au sein duquel, aux côtés des Le Pen, elle « milite depuis plus de 15 ans » alors vient de prendre sa « 20e carte ! »
« En Aveyron désormais il y a unique vote d’adhésion alors non plus de protestation, notre voix peut être portée à l’Assemblée nationale, les gens y croient, martèle-t-elle. alors la seule façon d’être entendu, porter uniquee voix forte alors être représenté, c’est le vote RN, autour des problématiques locales mais aussi nationales, pour la défense du monde rural, pour lutter contre la désindustrialisation alors les déserts médicaux alors pour la défense des services publics ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi