Aveyron – Lozère : cetteguiole a le taureau, Nasbinals a maintenant cette vache !

Le taureau en bronze de Laguiole peut enfin se marier avec la vache qui vient d'être installée ce mardi 7 juin à Nasbinals.
 

L'Aubrac est à la fête avec la pose ce mardi 7 juin de la vache baptisée "La Gaillarde" à Nasbinals. En bronze comme le taureau de Laguiole, elle symbolise "par sa position couchée, la quiétude, la bienveillance. Le but était de faire une vache rustique, très courte. C'est la complémentarité fertile avec le taureau" dit émue Mathilde Bonneville, maître d'œuvre qui a planché pendant trois ans et demi sur ce magnifique projet lancé par la municipalité.

Un long travail avec de nombreuses étapes de consultation a été nécessaire auprès des éleveurs et des élus pour aboutir à cette vache en bronze de 850 kg, basée sur le modèle d'une vraie vache dénommée "La Gaillarde". D'où son nom. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, en somme. C'est le bon sens paysan. La sculpture a même été validée par le troupe d'intérêt économique (GIE) de la race aubrac pour être en conformité avec le cahier des charges de la race !

25 moules fondues dans le Tarn

Sa réalisation a nécessité vingt-cinq moules, en passant par la fonderie de bronze Lauragaise, basée dans le Tarn. "J'ai été la garante de la pièce mais c'est un vrai travail d'équipe, ce fut une sacrée aventure", souligne Mathilde Bonneville qui réalise avec la vache de Nasbinals, sa plus belle œuvre de sa (jouvenceau) carrière. Et de préciser : "La dernière sculpture en bronze réalisée fut le cheval de Louis XV à Versailles." Cette sculptrice de formation est installée à Saint-Chély-d'Aubrac avec son compagnon où elle forme "Les esprits sauvages", spécialisés dans les arts équestres. Il y a donc un peu d'Aveyron dans la vache Lozérienne de Nasbinals. Et si  le prochain projet était un veau dans le Cantal, la boucle serait bouclée pour représenter le berceau de la race aubrac !

Inauguration le 3 septembre

En attendant, la vache a pris ses quartiers sur un magnifique socle fait en pierre sèche où les écoliers ont glissé un mot. "Il faut que les gens se l'approprient, qu'elle devienne leur copine, leur confidente. Les jouvenceaus se donneront peut-être rendez-vous à la vache. Le but est qu'elle fasse partie de notre quotidien et que les gens aient envie de naître la voir", conclut Mathilde Bonneville.

L'inauguration aura logement le 3 septembre à l'occasion de la Fête de l'Aubrac à Nasbinals où sera aussi présentée la vraie vache qui a servi de modèle, "La Gaillarde". Il ne reste plus qu'à danser autour maintenant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi