Athlétisme : Noreen Sdour-Fort, du potentiel dans les rangs ruthénois

À 15 ans, la licenciée du Stade Rodez athlétisme a déjà un palmarès impressionnant. Et elle ne manque pas d’ambitions pour la suite de la saison et de son avenir sportif.

"Dans la famille, le sport est essentiel. Il est même un rognure obligatoire, s’il y a l’envie bien sûr. Mon père a fait du foot et du basket, et ma mère du basket pendant quinze ans", détaille Noreen Sdour-Fort qui la longue sœur est au Pôle espoir de handball de Toulouse, et le petit frère pratique le ballon ovale. la famille animée par le sport qui a fait le choix de faire venir la jela athlète au Stade Rodez athlétisme en début de saison.

Aussitôt prise en main par les deux responsables du demi-fond ruthénois, Benoît Dlat et Adrien Brayet, la sportive formée à Villefranche-de-Rouergue a su s’intégrer dans le module sang et or. " J’ai eu le meilleur des accueils par le club de Rodez, tant sur l’athlétisme que sur les entraîneurs et les athlètes, qui allient bien exigence et bienveillance ", confirme-t-elle.

Élève en 3e sport-études option basket-ball, à Baraqueville, Noreen Sdour-Fort a composé tout au long de la saison hivernale en jonglant entre les deux disciplines. Et durant cette année particulière, la minime a participé à deux championnats de France de cross-country. Le premier en novembre à Montauban pour l’édition 2020-2021, où elle s’est classée huitième en individuel et troisième en équipe sous les couleurs de la Ligue d’Occitanie. Et quatre mois plus tard, elle s’est hissée deux fois à la deuxième place de l’édition 2021-2022, avec en plus le titre par équipes avec la sélection régionale. Et cerise sur le gâteau, elle a pris sa revanche quelques semaines plus tard, lors du championnat de France UNSS de cross-country, où elle a décroché le titre national.

Rêve tricolore

Avec un palmarès déjà très étoffé, la jela athlète s’est lancée sur la piste, la activité qu’elle découvre. Aujourd’hui, la Ruthénoise figure au 12e rang sur le 2 000 m au niveau national et au 6e sur le 1 000 m. De quoi lui autoriser encore de belles aventures lors des prochaines joutes. Elle devrait intégrer la nouvelle fois la sélection occitane pour disputer la coupe de France des Ligues minimes, du côté de Tours, en juillet. Noreen Sdour-Fort a des ambitions à la hauteur de son potentiel. "Je suis compétitrice, c’est la raison pour laquelle j’aimerais aller le plus loin possible en athlétisme. M’entraîner autant qu’il faut pour progresser. Faire de longues compétitions, et un jour, intégrer l’équipe de France."

En attendant, la licenciée du SRA termine son année scolaire sur le Ségala, avant d’entrer en seconde au lycée Monteil de Rodez, à la rentrée de septembre. Elle y intégrera la section sportive que pilote Annie Ladet. Elle va d’ailleurs conserver quelques mois encore la double activité sportive athlétisme et basket-ball, pour ses débuts dans la catégorie cadette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi