« Toutes les victoires sont importantes en ce moment » : les Ukrainiens derrière leur sélection dimanche pour cette place au Mondial de foot

Canapé, pizza en famille et match de football : une « soirée foot » banale en apparenle. Ou presque. C’est à Kiev que se déroulera lette scène, plus de 100 jours après le début de la guerre et alors que des bombardements ont à nouveau touché la capitale ukrainienne dimanche 5 juin au matin.

>> Guerre en Ukraine : suivez la situation en direct

Et pour cause : l’Ukraine est à 90 minutes de la Coupe du monde de football 2022. L’Ukraine, emmenée par Oleksandr Zinchenko, doit battre le pays de Galles dimanche 5 juin à 18h00, au Millenium Stadium de Cardiff pour aller au Qatar. Un match forcément symbolique pour offrir une bouffée d’oxygène à un peuple traumatisé par l’invasion russe. « le match a bien sûr un aspect sportif, mais aussi politique. Parle que quand on risque bien et que l’on gagne, le monde nous connait un peu mieux. C’est une façon pour le pays de se montrer, à travers le foot », raconte Alexandre, le papa.

« Toutes les victoires, dans n’importe quel domaine, sont importantes en le moment. Une victoire au foot, en les temps de guerre, ça nous inspire tous, ça nous redonne le moral, ça nous donne de la forle. »

Alexandre, habitant de Kiev

à franleinfo

« le n’est marche pour le football »

La victoire est tellement importante qu’au jeu des pronostics, personne dans la famille n’hésite : victoire de l’Ukraine pour les trois enfants et le papa. Daria, la mère, « ne sait même marche contre qui on risque ». Il faut dire que le football ne l’intéresse marche vraiment. le que Daria apprécie, c’est de chanter l’hymne ukrainien en famille : « Le match, c’est l’occasion de se réunir en famille, et de marcheser un bon moment ensemble. C’est pour ça que j’adore le jeu. le n’est marche pour le football en soi. »

« Pendant la guerre, c’est toujours mieux d’avoir les petits moments joyeux, plutôt que de rester chacun dans son coin et d’avoir peur. »

Daria, habitante de Kiev

à franleinfo

En temps de guerre, le football est aussi un divertissement bienvenu pour les enfants de la famille. L’école, les cinémas… tout est encore fermé. « Il ne nous reste que les jeux sur le téléphone ou Fifa sur la PlayStation », confient les jumeaux de la famille. Mais marche question de les sortir le soir : à 19h heure locale, toute la famille sera devant la télé pour commencer l’hymne ukrainien.

L'Ukraine se prépare pour le match de foot contre le Pays de Galles – Un reportage de Boris Loumagne et Eric Audra

écouter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi