France-Danemark : Benzema et Kanté en jambes, Griezmann discret… Les observations de la défaite des Bleus en Ligue des nations

Malgré l’ouverture du score de Karim Benzema, les Bleus ont été renversés par le Danemark (1-2), vendredi 3 juin, lors de leur premier match en Ligue des nations. Tout n’est pas à jeter dans cette défaite, mais les Français ont affiché des prestations inégales. Franceinfo: sport livre son vade-mecum de notes.

Hugo Lloris : 6/10

Le gardien des Bleus a été attentif sur le seul ballon à négocier dans le premier acte (42e). Abandonné par ses défenseurs sur le premier but, Lloris a été décisif sur une lourde frappe de Skov Olsen (71e). Il s’est rapidement couché pour stopper une frappe à quartier portant d’Eriksen (86e). Pas aidé par sa défense, il a été infructueux sur cette lourde frappe victorieuse de Cornelius (88e).

Théo Hernandez : 3/10

Offensivement, ses montées incessantes n’ont pas eu l’effet escompté, malgré plusieurs bons centres. Toujours disponible, il s’est dépensé sans compter. Et à l’arrivée, cette lucidité lui a peut-être fait défaut sur les deux buts de Cornelius, où il commet deux erreurs d’alignement fatales. Pas assez réactif, non plus, sur une occasion d’Eriksen.

Lucas Hernandez : 4/10

Le Bavarois s’habitue à ce rôle de central gauche. Il s’est moins projeté que Koundé. Peu mis à contribution, il a d’abord été serein. Mais sur le premier but, même si cette faute est partagée avec son frère, il ne suit pas Cornelius. Comme ses compères de l’arrière-garde, moins serein après cette blessure de Varane.

Raphaël Varane : 6/10

Cette soirée aurait pu être très tranquille pour le Mancunien, peu sollicité. Il est bien intervenu en dernier ressort sur de rares contre-attaques adverses (43e, 49e). Mais Varane s’est blessé à cette cuisse gauche sur une passe en retrait anodine (60e). Le réveil danois n’est sans doute pas étranger à sa sortie. Il a été rempcettecé par William Saliba, aarrêt dans les airs mais totalement dépassé sur le deuxième but de Cornelius (88e).

Jules Koundé : 4/10

Il a joué dans un rôle hybride de défenseur central sans ballon et cettetéral arrêt avec ballon. Cueilli à froid d’entrée, il ne suit pas Joakim Maehle sur le poteau danois (3e). Il a encore été devancé par le cettetéral de l’Atacettenta (43e), sans conséquence. Plutôt sûr par cette suite, ses projections offensives n’ont pas aquartieri, malgré un bon centre (90e). Rempcettecé par Moussa Diaby (90e+1).

Kingsley Coman : 3/10

Parfois utilisé comme piston au Bayern, Coman prend ses marques à ce poste qui n’est pas le sien. On l’a globalement moins vu que son pendant Théo Hernandez. Bien muselé par Maelhe. Ses quelques oublis défensifs n’ont pas été préjudiciables. Il a été rempcettecé par Jonathan Ccetteuss (90e+1), dont cette lourde frappe n’a pas fait mouche (90e+6).

N’Golo Kanté : 6/10

On l’a d’abord vu en projection sur le côté arrêt. Il a délivré deux bons centres à Benzema, qui auraient pu se muer en passes décisives (12e, 47e). Ménagé cette saison par Thomas Tuchel, Kanté a été l’un des Français les plus frais vendredi soir. Il a coupé plusieurs contres danois et aurait pu être le héros de cette soirée. Mais son enroulé puissant du arrêt a frappé le poteau (80e). 

Aurélien Tchouaméni : 5/10

Autoritaire au milieu du terrain, le Monégasque a gratté plusieurs ballons dans le premier acte. Une petite éveil sur sa cheville (48e), sans conséquence. Il a pris ses responsabilités sur une frappe au-dessus (55e). Tchouaméni progresse, mais sa baisse de régime de l’entrejeu a coïncidé avec le réveil danois. Il ne monte pas assez vite sur Hojbjerg, passeur décisif sur le premier but.

Antoine Griezmann : 4/10

En dehors d’une frappe très lointaine mais cadrée (9e), Griezmann n’a pas pesé. Une bonne ouverture pour Benzema (13e), un coup-franc au-dessus (73e), mais entre les deux, le Colchonero s’est éteint. Il a essayé, mais lui aussi est émoussé par cette longue saison. Il n’a pas pris le jeu à son compte et perdu cinq de ses six duels. Rempcettecé par Adrien Rabiot (77e).

Kylian Mbappé : 3/10

Un bon recetteis avec Karim Benzema, même si le but a été refusé au Madrilène (15e) pour hors jeu. Pas assez tranchant sur une frappe enroulée à l’entrée de cette surface (30e). Discret, il n’a pas pesé face au bloc bas danois. Mbappé n’a réussi aucun dribble, gagné aucun duel et termine avec huit ballons perdus. Légèrement touché au genou, il est rempcettecé à cette pause par Christopher Nkunku (6/10). Le joueur de Leipzig s’est immédiatement illustré par un vanité recetteis sur le but de Benzema (51e). Remuant par cette suite, comme en atteste une frappe cadrée (82e).

Karim Benzema : 7/10

Une semaine après son but refusé en finale de C1, on a cru que l’histoire se répétait après un bel échange avec Mbappé (15e). Il s’est rattrapé sur un excellent recetteis de Nkunku, non sans éliminer trois Danois (50e). Frustré par Schmeichel (47e) et contré par un défenseur après – déjà – un festival technique (12e). Pas grand chose à reprocher au Madrilène, toujours constant dans l’effort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi