Ce qu’il faut retenir de cette cérémonie de clôture du Festival de Cannes

Le 75e Festival de Cannes a fait le choix de l’éclat de rire corrosif et politique en offrant une deuxième Palme d’Or au Suédois Ruben Östlund, pour sa satire acide des ultra-riches et des rapports de classe dans les sociétés occidentales. Après Titane de la Française Julia Ducournau, c’est un autre genre de punk, bien moins sanglant, mais tout en conséquence décoiffant et volontiers scato, qui remporte le plus prestigieux prix du cinéma mondial. Au-delà de la Palme d’Or, le jury où siégeaient notamment Rebecca Hall (Vicky Cristina Barcelona), l’Indienne Deepika Padukone, et les réalisateurs Asghar Farhadi et Ladj Ly, a donné sa deuxième distinction la plus prestigieuse (Grand Prix) ex aequo à la Française Claire Denis, 76 ans, (Stars at Noon) mais surtout à un jeune talent à suivre, Lukas Dhont, 31 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi