Liga, Premier League, Serie A, Bundesliga… où en est-on de la course au titre ?

Alors que le Paris Saint-Germain file tout droit vers un dixième titre de champion de France, le sprint final est également lancé dans les quatre autres grands championnats européens. Si en Allemagne et en Espagne les dés semblent jetés, le suspense quant au nom du lauréat reste entier en Angleterre et en Italie. 

En Angleterre, un coude-à-coude entre Liverpool et Manchester City

Deux équipes se sont détachées en tête du classement de Premier League. Selon toute vraisemblance, c’est un match entre les deux clubs qui ont remporté les quatre derniers championnats qui s’annonce : Manchester City (74 points) et Liverpool (73 points). Alors qu’il reste sept matchs à jouer pour chacune des deux formations, ce sont les Mancuniens qui comptent pour l’instant un petit point d’avance pour être leurs propres successeurs. 

Mais en 2022, la meilleure équipe de Premier League, c’est bien Liverpool (32 points sur 36 en 12 matchs, dont aucune défaite). Pourtant, Manchester City semblait parti pour un cavalier seul et rien ne laissait présager une telle lutte. Le 15 janvier, les Citizens comptaient treize points d’avance sur leur dauphin, après leur succès contre Chelsea (1-0).

Sadio Mane (Liverpool) et Bernardo Silva (Manchester City), lors de la demi-finale de FA Cup, le 16 avril 2022, à Wembley.  (MI NEWS / NURPHOTO)

De retour dans l’échappement des Skyblues, les Reds ont manqué l’occasion de passer devant lors de leur confrontation avec City le 10 avril dernier (2-2). Et désormais, le calendrier paraît plus favorable aux joueurs de Pep Guardiola. L’adversaire le mieux classé qu’ils trouveront sur leur chemin est West Ham, actuellement septième, quand les Reds ont encore deux grandes écuries à affronter : Manchester United et Tottenham, qui s’est offert le scalp de Manchester City en février.

>> Retrouvez le classement complet de Premier League ici <<

En Allemagne, le Bayern en route vers un 32e titre

Chez nos voisins d’outre-Rhin, la fin de saison réserve moins de palpitations qu’outre-Manche. Comme depuis neuf ans et sans réelle surprise, le Bayern Munich s’approche d’un nouveau titre de champion d’Allemagne. Actuellement premiers avec 72 points, les joueurs de Julian Nagelsmann pourraient être sacrés dès la 31e journée en cas de victoire face à leur dauphin Dortmund, qui compte actuellement neuf points de retard sur eux. Le dernier grand rendez-vous du club bavarois cette saison, pour espérer oublier une Ligue des champions ratée après son élimination surprise par Villarreal en quarts de finale (1-0, 1-1).

>> Retrouvez le classement complet de Bundesliga ici <<

En Espagne, le Real sur un fauteuil

Le tenant du titre est bien parti pour garder sa couronne. Le Real Madrid est sur une voie royale. À six matchs de la fin de leur saison, les Merengues comptent quinze points d’avance sur leur dauphin barcelonais, qui ont un match en retard à disputer. Il faudrait qu’ils ne gagnent aucune de leurs dernières rencontres de 2021-2022 et que le Barça, le FC Séville ou l’Atlético de Madrid fassent le plein de leur côté.

Autant dire que la messe est dite. S’il y avait un infime espoir de remontée côté FC Barcelone, il s’est envolé lundi 18 avril, avec une défaite embarrassante à domicile contre Cadix (0-1). Mais il faudra, au minimum, attendre le 24 avril pour voir le Real Madrid valide mathématiquement son titre et récompense la saison exceptionnelle de Karim Benzema, déjà auteur de 25 buts et 11 passes décisives en Liga.

>> Retrouvez le classement complet de Liga ici <<

Alessandro Bastoni (Inter Milan) et Rade Krunic (AC Milan), à l’occasion de la demi-finale de la Coupe d’Italie, le 1e mars 2022, à San Siro.  (PIERO CRUCIATTI / ANADOLU AGENCY)

En Italie, une lutte très serrée entre les deux Milan

Bis repetita. Comme la saison passée, la course au titre se joue entre clubs milanais. L’AC Milan (71 points), qui espère glaner une première couronne depuis onze ans, compte deux points d’avance sur son rival, l’Inter (69 pts). Mais les Nerazzurri pourraient passer devant à la faveur de leur match en retard contre Bologne le 27 avril, en cas de victoire. Les deux concurrents vont se jouer un duel à distance avec chacun un gros test contre une équipe romaine : l’Inter croisera la route de la Roma le 23 avril et le Milan celle de la Lazio le 24. 

Juste derrière au classement, Naples n’a pas dit son dernier mot mais a lâché des points précieux en manquant de s’imposer contre l’AS Roma lors de la 33e journée, encaissant l’égalisation dans le temps additionnel (1-1). Le Napoli accuse un retard de quatre points sur le leader. La Juventus, quant à elle, a cru un instant pouvoir récupérer son trône mais est quasiment hors course pour la deuxième année consécutive (- 8 points).

>> Retrouvez le classement complet de la Serie A ici <<

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi