Face à la pénurie de main d’oeuvre, De Dietrich crée sa propre école de chaudronnerie

Il y aura une deuxième promotion à l’école de chaudronnerie De Dietrich à Zinswiller : annonce sur France Bleu Alsace de Lucien Granieri, responsable de production chez De Dietrich. « Notre besoin d’école est le fruit d’une conjonction de deux phénomènes : d’abord l’activité qui est boostée par l’activité de nos marchés, on doit augmenter nos capacités de production. Ensuite le marché de l’emploi ne propose pas suffisamment de candidats. » Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, De Dietrich a lancé sa propre formation.

Aucune connaissance en chaudronnerie n’est exigée

Ca fonctionne selon Lucien Granieri. « On a eu un panel de candidats plutôt important, on a pu recruter par rapport à la motivation, le savoir-être, la capacité à travailler en équipe. » De Dietrich proposera donc une nouvelle formation l’an prochain. Elle s’adresse à des personnes en reconversion professionnelle, aucune connaissance n’est exigée. Si vous êtes intéressé, il faut vous adresser directement à la chaudronnerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi