une femme soupçonnée d’avoir tué son mari avec une carabine

Une femme est soupçonnée d’avoir tué par balles son compagnon avec une carabine à Brest (Finistère). Elle a été mise en examen ce dimanche pour meurtre par conjoint et placée en détention provisoire. Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Les faits se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi au domicile du couple à Brest. Âgée de 34 ans, la compagne de la victime a reconnu « être l’unique auteure » de « deux coups de feu tirés à l’aide d’une carabine », indique le parquet de Brest. Grièvement blessée, avec « des plaies saignantes au niveau de la tête », la victime âgée de presque 30 ans avait été prise en charge par les secours dans un état critique avant de décéder quelques heures plus tard.

Des « premières explications très sommaires et confuses » 

Le parquet évoque de « premières explications très sommaires et confuses » de la compagne qui « pouvaient laisser entendre qu’il y avait eu une dispute conjugale ayant débouché sur deux coups de feu tirés par le blessé lui-même et par la conjointe ». Cependant, « tout au long de sa garde à vue », la mise en cause « a évolué dans ses déclarations », avant de reconnaître « être l’unique auteure des deux coups de feu tirés à l’aide d’une carabine », souligne le parquet.

Une « enquête de flagrance » a été confiée à la sûreté départementale de la police de Brest.

Le couple pratiquait le tir sportif

Si le parquet estime que « de nombreuses zones d’ombre persistent », les motifs de la dispute « semblent porter » sur « la vie intime du couple ». Des investigations en cours doivent permettre d’apporter des éclaircissements.

 Le parquet de Brest indique que les deux partenaires pratiquaient le tir sportif. Une dizaines d’armes à feu, carabines et armes de poing, et « un nombre très important de munitions » ont été saisis lors d’une perquisition au domicile ainsi que du matériel multimédia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi