« Quand les médecins l’ont sorti, ils riaient tous »

Les futures mamans ont beau tenter de prévoir leur accouchement, rien n’est jamais certain quant à son déroulement et un imprévu est vite arrivé. C’est exactement ce qu’il s’est passé pour cette Britannique lors de l’arrivée de son fils, rapporte The Daily Mirror.

Direction l’hôpital en urgence

Sarah Dines souhaitait initialement accoucher chez elle à son domicile de Broadstone, situé dans le sud de l’Angleterre.

Pour supporter la douleur, elle voulait accoucher dans l’eau mais sans péridurale. « Tous les scanners étaient normaux, alors j‘étais prête à accoucher à la maison », raconte-t-elle.

Son bébé ayant tout de même dix jours de retard, son médecin avait émis l’hypothèse d’une césarienne ou d’un déclenchement de l’accouchement.

Finalement, Sarah Dines a perdu les eaux naturellement mais la douleur était tellement intense qu’elle a dû se rendre à l’hôpital en urgence.

Il devait peser 3,5 kilos

Sur place, le médecin lui fait une césarienne en raison du gabarit de l’enfant. « Quand les médecins l’ont sorti, ils riaient tous et je ne savais pas pourquoi au début. L’un d’entre eux a dit qu’il était prêt pour l’école, et la petite serviette qui l’enveloppait ne lui allait pas », raconte-t-elle à nos confrères.

Et pour cause : son bébé pèse alors déjà 5 kilos, un poids normalement atteint trois mois après la naissance. C’est bien plus que les 3,5 kilos prédits par les médecins.

Ces derniers n’ont d’ailleurs pas compris comment cela était possible : Sarah n’avait pas particulièrement un gros ventre au terme de sa grossesse, son mari et elle sont grands (1,80 m) mais aucun d’eux ne pesait un tel poids à la naissance et la jeune maman a été testée négative pour le diabète gestationnel.

Désormais âgé de 11 mois, le fils de Sarah pèse 12 kilos. Et il continue de survoler sa courbe de croissance : il porte des vêtements normalement destinés aux enfants de deux à trois ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi