Une intelligence artificielle bat huit champions du monde au bridge

Une intelligence artificielle conçue par la start-up française Nukkai a battu huit champions du monde de bridge lors d’une compétition organisée à Paris.

Nouvelle victoire pour l’intelligence artificielle. Après avoir brillé aux échecs ou au jeu de go, l’IA élaborée par la start-up française Nukkai s’est faite remarquée lors d’un challenge organisé jeudi 24 et vendredi 25 mars à Paris, en sortant vainqueur de 67 des 80 manches (83%) organisées contre huit champions du monde de la discipline (Bénédicte Cronier, Thomas Bessis, Brad Moss, Roy Welland, Nevana Senior, Sabine Auken, Anna Gulievich et Mikael Rimstdedt).

« Une avancée fondamentalement importante »

L’intelligence artificielle, baptisée « NooK » jouait le même rôle que le champion humain, avec les mêmes cartes et les mêmes adversaires. Elle a dépassé les meilleurs joueurs humains dans une phase de jeu considérée comme essentielle, se situant après celle des enchères lorsque l’équipe qui joue le contrat doit remporter au minimum le nombre de levées qu’elle s’est engagée à faire.

Cet exploit est d’autant plus marquant que le bridge se joue à plusieurs, contrairement aux échecs. « Ce que nous avons vu représente une avancée fondamentalement importante dans l’état des systèmes d’intelligence artificielle », a déclaré Stephen Muggleton, professeur d’apprentissage automatique à l’Imperial College de Londres, dans des propos rapportés par le Guardian.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi