Justice. Le président émirati d’Interpol visé par une enquête en France pour « tortures » et « actes de barbarie »

Le parquet antiterroriste français (Pnat) a ouvert une enquête préliminaire pour « torture » et « actes de barbarie » après une plainte d’une ONG visant l’Emirati Ahmed Nasser Al-Raisi, président d’Interpol depuis novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lire aussi